Notes de lecture. Ambroise de Milan, La fuite du siècle

Mise en ligne de La rédaction, le 16 août 2016.

Ambroise de Milan, La fuite du siècle, introduction, texte critique, traduction et notes par Camille Gerzaguet, Paris, Cerf, 2015, coll. « Sources chrétiennes » no 576.

par Benoît Miller

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 51/JUIN-SEPTEMBRE 2016 ]

Saint Ambroise

Sans recours au commentateur, une vague d’étrangeté nous gagne. Ainsi que le note Gérard Nauroy, cité dans l’introduction patristique, la «perplexité» du lecteur quant au style littéraire d’Ambroise de Milan semble commune:

«La plupart des traités d’Ambroise […], pour peu qu’ils ne soient pas des commentaires méthodiques d’un livre de l’Écriture – et, parfois, même dans ce cas –, laissent, après une première lecture, le sentiment d’ouvrages composites, à la démarche diffuse et déconcertante, aux intentions disparates, à la terminologie incertaine, où la suite des idées, rarement explicite, semble dépendre du discours lui-même, du rapprochement fortuit de deux mots, de deux images, de deux citations scripturaires plutôt qu’obéir à un propos préétabli et ordonné selon des articulations apparentes.»

De grands liseurs ont dit de lui qu’il ne fut qu’un «ennuyeux Cicéron chrétien» (Huysmans), même un «plagiaire malhabile» (Schenkl) reprenant un ouvrage de Philon d’Alexandrie. Et que ses textes n’ont rien d’une qualité recherchée. / Lire la suite… »

Notes de lecture. Erik Peterson, En marge de la théologie (texte intégral)

Mise en ligne de La rédaction, le 16 août 2016.

Erik Peterson, En marge de la théologie, préface de Bernard Bourdin, introduction de Barbara Nichtweis, traduction de l’allemand de Jean-Louis Schlegel, Paris, Cerf, 2015.

par André Désilets

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 51/JUIN-SEPTEMBRE 2016 ]

Erik Peterson

J’ai lu avec attention et grand plaisir En marge de la théologie d’Erik Peterson (1890-1960), cet éminent spécialiste de la patristique et de l’histoire du christianisme primitif qui, par ses positions, demeure un théologien original, profond et en marge de la modernité dans la mesure où il développe son propre concept de «théologie», inassimilable aux ordres du monde, et tout spécialement celui du «politique», observe Bernard Bourdin dans sa préface. / Lire la suite… »

Notes de lecture. Philippe Labrecque, Comprendre le conservatisme en quatorze entretiens

Mise en ligne de La rédaction, le 16 août 2016.

Philippe Labrecque, Comprendre le conservatisme en quatorze entretiens, Montréal, Liber, 2016.

par Gary Caldwell

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 51/JUIN-SEPTEMBRE 2016 ]

Comprendre le conservatisme

D’abord il faut féliciter ce jeune auteur. Il a mené à son terme un projet ambitieux: celui d’interviewer quatorze penseurs de cinq pays (le Canada, les États-Unis, l’Angleterre, la Suisse et la France) au sujet du conservatisme. Un tel projet a été réalisé en moins de deux ans! Il lui en a fallu de l’énergie et de la détermination pour y parvenir, d’autant plus que ce père de famille devait gagner sa vie en tant qu’analyste en développement des affaires. Au cœur de ces entretiens: les enjeux de la modernité et le destin de la civilisation occidentale. / Lire la suite… »

In memoriam. Le fils de la foudre: Maurice G. Dantec (1959-2016) (texte intégral)

Mise en ligne de La rédaction, le 16 août 2016.

par Patrick Dionne

(Allocution prononcée aux funérailles de Maurice G. Dantec, le 4 juillet 2016, à l’église des Dominicains de Saint-Albert-le-Grand, à Montréal.)

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 51/JUIN-SEPTEMBRE 2016 ]

Maurice G. Dantec

À quel siècle Maurice Georges Dantec appartenait-il? Au premier siècle, au treizième, au vingt-cinquième? En réalité, il appartient à tous les siècles. Et avant tout à l’éternité. Ce «Catholique du futur» et de la «Fin des Temps» s’est souvenu du passé et de l’avenir, de la Genèse et du Jugement, de la nature et de la grâce, de la Sainte Trinité et de l’homme, de tout ce dont personne ne se souvient. / Lire la suite… »

Maurice G. Dantec (1959-2016)

Mise en ligne de La rédaction, le 27 juin 2016.

par la Rédaction

Maurice G. Dantec

Nous avons appris avec tristesse le décès d’un collaborateur et un ami de notre revue, Maurice G. Dantec. Nos pensées et nos prières vont vers sa famille, son épouse Sylvie et sa fille Eva. En un moment pareil, il convient de rappeler l’espérance de Maurice G. Dantec, sa foi au Christ et en la sainte Église catholique. Que le Seigneur l’accueille dans son Royaume.

Le numéro 50 d’Égards est disponible

Mise en ligne de La rédaction, le 4 avril 2016.

Sommaire du numéro 50 – Mars-Mai 2016

Patrick Dionne & Jean-Philippe Martini – La Quatrième Guerre mondiale nous est déclarée : Entretien avec Maurice G. Dantec

Matthieu Lenoir – La France devant l’islamisme et le multiculturalisme

Richard Bastien – Faut-il s’intéresser à la philosophie?

Jean Renaud – Christianisme et modernité: Notes sur la pensée de Charles Taylor

Notes de lecture

André Désilets – Léon Chestov (Qu’est-ce que le bolchevisme? suivi de Les oiseaux de feu et de Les menaces des barbares d’aujourd’hui)

Barbara Kay – William Tucker (Marriage and Civilization: How Monogamy Made Us Human)

Michel Gabriel Léon – Philippe Muray (Ultima Necat I, Journal intime 1978-1985)

Benoît Miller – Laurent Dandrieu (La compagnie des anges. Petite vie de Fra Angelico)

Nicolas Mulot – Serge Boulgakov (Judas Iscarioth, l’apôtre félon)

Document

Jean Renaud – Philippe Muray: Sortir du XIXe siècle

In memoriam

Patrick Dionne & Nicole Gagnon – Benoît Lacroix: L’ami de la piété et L’homme de l’émerveillement

La Quatrième Guerre mondiale nous est déclarée: Entretien avec Maurice G. Dantec (texte intégral)

Mise en ligne de La rédaction, le 4 avril 2016.

par Patrick Dionne et Jean-Philippe Martini

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 50/MARS-MAI 2016 ]

Maurice G. Dantec

Nous sommes heureux, à Égards, de retrouver Maurice G. Dantec pour un entretien autour de quelques-uns de ses thèmes de prédilection: la géopolitique, la pathologie islamiste, l’histoire militaire, la littérature, l’eschatologie chrétienne. L’écrivain nous rappelle des vérités, certaines lumineuses et d’autres plus sombres.

Patrick Dionne / Lire la suite… »

La France devant l’islamisme et le multiculturalisme

Mise en ligne de La rédaction, le 4 avril 2016.

par Matthieu Lenoir

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 50/MARS-MAI 2016 ]

Cheval de Troie (Tiepolo)

Vendredi 13 novembre. La semaine s’achève à Paris dans une ambiance d’été des Indiens. Le mois est inhabituellement doux. Les terrasses sont sorties et, au cœur de la soirée, pleines. À 21h25 rue Alibert dans le Xe arrondissement jadis populaire devenu bourgeois-bohème, une Seat surgit devant deux terrasses, accompagnée de rafales de kalachnikov: 15 morts. / Lire la suite… »

Faut-il s’intéresser à la philosophie?

Mise en ligne de La rédaction, le 4 avril 2016.

par Richard Bastien

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 50/MARS-MAI 2016 ]

Platon et Aristote (Raphaël)

La philosophie a de plus en plus mauvaise réputation. Si un étudiant manifeste un intérêt véritable pour cette discipline, ses collègues et amis seront portés à le plaindre, voire à s’interroger sur sa santé mentale. / Lire la suite… »

Christianisme et modernité: Notes sur la pensée de Charles Taylor

Mise en ligne de La rédaction, le 4 avril 2016.

par Jean Renaud

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 50/MARS-MAI 2016 ]

Charles Taylor

«La terre où a prospéré la civilisation philosophique sera maudite, ce sera la terre de la corruption et du sang.» (Donoso Cortès)

«Il est vraisemblable, en ce qui concerne la religion, que nous allons entrer dans une ère de tolérance. Il sera admis que chacun peut faire son salut à sa convenance personnelle. Le monde antique a connu ce climat de tolérance. Personne ne s’y adonnait au prosélytisme. / Lire la suite… »