Le numéro 54 d’Égards est disponible

Mise en ligne de La rédaction, le 10 juillet 2017.

Sommaire du numéro 54 – Juin-Août 2017

Teréz Barna – Viktor Orbán et la renaissance de la Hongrie

Michel Gabriel Léon – La désagrégation française

Jean Renaud – La France et nous

Patrick Dionne – Cul sec: Deuxième tournée

À la pointe du calame

Patrick Dionne – Rien de grave

Le siècle, les hommes, les idées

Friedrich von Platen – Un plat de nouilles (texte intégral)

Paul-André Deschesnes – Plaire à tout le monde (texte intégral)

Notes de lecture

André Désilets – Vladimir Soloviev, Lettres du dimanche

Benoît Miller – Louis Bouyer, Les trente glorieuses. Articles et entretiens de France catholique (1957-1987)

Débats et Polémiques

Gary Caldwell – La «culture du viol» et l’homme castré

Document

Jean Renaud – Trudeau ou le rationalisme politique (texte intégral)

Viktor Orbán et la renaissance de la Hongrie

Mise en ligne de La rédaction, le 10 juillet 2017.

par Teréz Barna

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 54/JUIN-AOÛT 2017]

«Une société, une nation incapable de se reproduire, perd son droit d’exister. Elle est déjà jugée au niveau le plus haut. Une société qui ne croit pas en son avenir, renonce ainsi à son droit d’exister.»

Ce sont des vérités qu’on entend rarement à notre époque. Ces paroles, qui réjouissent le cœur de tous ceux qui croient au concept sacré de la nation, sont considérées sacrilèges par l’Union européenne, par les médias, et par tous les progressistes. / Lire la suite… »

La désagrégation française

Mise en ligne de La rédaction, le 10 juillet 2017.

par Michel Gabriel Léon

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 54/JUIN-AOÛT 2017]

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Ainsi l’oligarchie française aura-t-elle réussi à tromper la colère d’un peuple en faisant élire à la présidence de la République Emmanuel Macron, émanation de l’esprit hors-sol des élites techno-financières supranationales, hédonistes, mélangistes, immigrationnistes, relativistes, socio-libérales. / Lire la suite… »

La France et nous

Mise en ligne de La rédaction, le 10 juillet 2017.

par Jean Renaud

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 54/JUIN-AOÛT 2017]

Hollande et Macron

Hollande et Macron

J’ignore si c’est une bonne idée de donner trop d’importance à la dernière élection présidentielle française. Les hasards de l’urne y ont eu leur part. Mais qu’elle ait ou non une valeur emblématique, elle est à tout le moins l’occasion de considérer l’état de la France. / Lire la suite… »

Cul sec: Deuxième tournée

Mise en ligne de La rédaction, le 10 juillet 2017.

par Patrick Dionne

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 54/JUIN-AOÛT 2017]

Patrick Dionne

Patrick Dionne

Tout commence par le choix d’un mot.

La femme ne donne pas le ciel, mais elle l’ouvre.

Lichtenberg a contracté une maladie en 1789. La France aussi. Lichtenberg a fini par guérir.

La caresse est l’allégorie charnelle de la grâce.

On appelle «traduction libre» une traduction prisonnière de son traducteur.

Parce qu’il peut parler, tout homme croit qu’il doit parler.

C’était le genre de revue qu’on lit seul, chez soi, le soir, les volets tirés.
C’était une revue de droite. / Lire la suite… »

À la pointe du calame. Rien de grave

Mise en ligne de La rédaction, le 10 juillet 2017.

par Patrick Dionne

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 54/JUIN-AOÛT 2017]

La Muse Thalie

La Muse Thalie

INEXTRICABLE

Je possède ici un chien nommé Biribi, qui fait notre joie; si la fantaisie lui prenait de se faire seller et brider pour me porter à la campagne, je serais aussi peu content de lui que je le serais du cheval anglais de ton frère, s’il imaginait de sauter sur mes genoux ou de prendre le café avec moi. »

Joseph de Maistre

(à sa fille Constance)

Par un beau, un clair jour d’été
Aux couleurs de l’éternité,
Je buvais un vin frais d’Alsace
Tranquillement, sur la terrasse,
Quand surgit devant moi, soudain,
Un être d’aspect… incertain. / Lire la suite… »

Le siècle, les hommes, les idées. Un plat de nouilles (texte intégral)

Mise en ligne de La rédaction, le 10 juillet 2017.

par Friedrich von Platen

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 54/JUIN-AOÛT 2017]

Friedrich von Platen

Friedrich von Platen

Si un moraliste s’avisait d’écrire un Catalogue raisonné de la nouille, par pays et par époque, il lui faudrait, pour réaliser son ouvrage, la force d’Héraclès, la finesse de Socrate, l’ambition d’Alexandre, l’imagination d’Horace, la foi de saint Paul, le style de Shakespeare et la constitution d’Ernst Jünger. Ce serait un livre fabuleux, et de quelle utilité! À quoi ressemblerait ce monument? Peut-être à ceci: «La nouille chinoise était plus tendre du temps de Confucius; avec les siècles elle s’est durcie considérablement, oubliée par malheur sur la table. Telle est l’origine de la nouille maoïste.» Ou bien : «De George III jusqu’à Victoria, la nouille anglaise était croquante, mais épicée; depuis Édouard VII, elle a gardé son croquant, mais elle n’a plus de goût.» Ou encore: «Qu’on remonte jusqu’à Luther si l’on veut: la nouille germanique a toujours été trop chaude ou trop froide.» / Lire la suite… »

Le siècle, les hommes, les idées. Plaire à tout le monde (texte intégral)

Mise en ligne de La rédaction, le 10 juillet 2017.

par Paul-André Deschesnes

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 54/JUIN-AOÛT 2017]

Palais épiscopal d'Angers (détail d'un chapiteau)

Nous sommes en plein carême 2017. Au Québec, dans un magazine publié par un important sanctuaire catholique (numéro d’avril 2017), un prêtre écrit: «La réincarnation n’est pas ma foi, puisque je suis chrétien. J’ai cependant un profond respect pour les adeptes de la réincarnation. Je ne dis pas que c’est un mensonge, mais je dis plutôt que c’est une recherche sincère… Après la vie, est-ce que tout est terminé»? / Lire la suite… »

Notes de lecture. Vladimir Soloviev, Lettres du dimanche

Mise en ligne de La rédaction, le 10 juillet 2017.

Vladimir Soloviev, Lettres du dimanche , préface de Bernard Marchadier, traduit du russe par Claire Vajou, Paris, Pierre-Guillaume de Roux, 2016.

par André Désilets

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 54/JUIN-AOÛT 2017]

Vladimir Soloviev

Vladimir Soloviev

Si Alain Besançon présente une approche particulièrement critique de la Russie, il reconnaît quand même que le maître de la plupart des représentants de la «philosophie religieuse russe», qui s’installèrent à Paris dans les années vingt, était Vladimir Soloviev, «un grand philosophe et un grand théologien», écrit-il, que l’on peut comparer à certains égards à John Henry Newman. / Lire la suite… »

Notes de lecture. Louis Bouyer, Les trente glorieuses. Articles et entretiens de France catholique (1957-1987)

Mise en ligne de La rédaction, le 10 juillet 2017.

Louis Bouyer, Les trente glorieuses. Articles et entretiens de France catholique (1957-1987), textes réunis et présentés par Sandra Bureau, Paris, Ad Solem, 2016.

par Benoît Miller

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 54/JUIN-AOÛT 2017]

Louis Bouyer

Louis Bouyer

Selon le Père Louis Bouyer, le dernier Concile n’a pas été bien reçu: ni par les «conservateurs apeurés» ni par les «novateurs survoltés». Ses papiers de France catholique comptent de nombreux sobriquets sur eux. Que ce soit des émissaires de l’«ultramontanisme» ou du «gallicanisme épiscopal», des «papalistes» ou des «conciliaristes», des agents de «momification» ou de «décomposition», des «intégristes» ou des «progressistes», des disciples du «fixisme recroquevillé» ou de la «plasticité amorphe», ce ne sont que des «fanatiques de l’un et l’autre bord». / Lire la suite… »