Le numéro 58 d’Égards est disponible

Mise en ligne de La rédaction, le 11 décembre 2018.

Sommaire du numéro 58 – Novembre 2018-Janvier 2019

Michel Pallascio – Une information au service de la rectitude politique?

Gary Caldwell – Du «Refus global» au Vide total: Le spectre du nihilisme au Québec

Patrick Dionne – Dantec et l’ange exterminateur, première partie

À la pointe du calame

M.F.J. – Pas de deux/Double Footstep: Fragment autobiographique

Du balcon de l’Amérique

Jean Renaud – Thomas Molnar et les racines de l’idéologie technologique

Le siècle, les hommes, les idées

Richard Décarie – Sensibilité populiste et conservatisme: Sur les élections générales au Québec

Notes de lecture

Michel Léon – Richard Bastien, Cinq défenseurs de la foi et de la raison

André Désilets – John Henry Newman, Être chrétien. Les plus beaux sermons

Nicole Gagnon – Claude-Henri Grignon alias Valdombre, Un conservateur enragé, choix et préface de Patrick Dionne, épilogue de Pierre Grignon

Document

Édouard Divry, o.p. – Ennéagramme et christianisme: Éléments pour un discernement chrétien – Suite et fin

Une information au service de la rectitude politique?

Mise en ligne de La rédaction, le 11 décembre 2018.

par Michel Pallascio

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 58/NOVEMBRE 2018-JANVIER 2019]

Information
Tous auront sans doute remarqué que les kiosques à journaux, depuis quelque temps, tendent à disparaître de notre environnement. Ceux qui restent offrent de moins en moins de publications et celles-ci ont de moins en moins d’épaisseur (au sens physique du terme, bien entendu). Il est vrai que la plupart des journaux ou magazines bénéficient maintenant d’une version numérique afin d’atteindre un public qui utilise de plus en plus Internet et les nouvelles applications pour combler ses besoins. Cela permet aux officines journalistiques d’économiser sur la production du journal format papier et sur sa distribution. Le journal La Presse en est un bon exemple puisqu’il a cessé définitivement de faire paraître la version papier de son journal en décembre 2017. / Lire la suite… »

Du «Refus global» au Vide total: Le spectre du nihilisme au Québec

Mise en ligne de La rédaction, le 11 décembre 2018.

par Gary Caldwell

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 58/NOVEMBRE 2018-JANVIER 2019]

Musée national des beaux-Arts du Québec

Musée national des beaux-Arts du Québec

Pendant nos vacances, ma femme et moi avons visité au tout nouveau Musée national des beaux-arts du Québec. Après avoir parcouru les trois étages de ce nouveau complexe, nous avons été envahis par un grand sentiment de vide. À part une exposition consacrée aux œuvres de l’impressionniste française Berthe Morisot, un Riopelle de quelque cent pieds de long et une peinture de Horik, les différentes pièces en exposition ne nous ont point inspirés, et nous n’avons ressenti ni plaisir ni émerveillement esthétique en les examinant. Aucune représentation d’une maison d’habitant, d’une ruelle urbaine, d’une église ou du fleuve St-Laurent n’y figurait. Parmi les pièces exposées, plusieurs sont littéralement des objets… tout court, présentés comme des œuvres d’art, mais sans en être, selon mon avis de non-initié. / Lire la suite… »

Dantec et l’ange exterminateur, première partie

Mise en ligne de La rédaction, le 11 décembre 2018.

par Patrick Dionne

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 58/NOVEMBRE 2018-JANVIER 2019]

Maurice G. Dantec

Maurice G. Dantec

Levant les yeux, David vit l’ange de Yahvé qui se tenait
entre terre et ciel, l’épée dégainée à la main, tendue vers Jérusalem.

Premier Livre des Chroniques

They’re selling postcards of the hanging
They’re painting the passports brown
The beauty parlor is filled with sailors
The circus is in town
Here comes the blind commissioner
They’ve got him in a trance
One hand is tied to the tight-rope walker
/ Lire la suite… »

À la pointe du calame. Pas de deux / Double Footstep: Fragment autobiographique

Mise en ligne de La rédaction, le 11 décembre 2018.

par M.F.J.

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 58/NOVEMBRE 2018-JANVIER 2019]

Le marché Jean-Talon (1955)

Le marché Jean-Talon (1955)

(…)
Ils sont revenus
fatigués,
éreintés,
remplis de malheur,
les tomates en lambeaux,
sans un goût de bleuet à la bouche.
L’anecdote,
le vécu de l’affaire,
le comble de malchance,
ne s’arrête pas là pour autant. / Lire la suite… »

Du balcon de l’Amérique. Thomas Molnar et les racines de l’idéologie technologique

Mise en ligne de La rédaction, le 11 décembre 2018.

par Jean Renaud

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 58/NOVEMBRE 2018-JANVIER 2019]

Thomas Molnar

Thomas Molnar

Voyageur, observateur, critique nuancé et érudit des civilisations et des peuples, Thomas Molnar (1921-2010), l’un des maîtres de la pensée politique au XXe siècle, aimait raconter des anecdotes souvent caustiques (sans être véritablement méchantes), quelquefois cocasses (car il ne manquait pas d’humour) et de temps à autre un peu amères (comme la vie elle-même). Je goûtais en particulier ses réminiscences et ses évocations d’Henri Massis, de Jean Madiran, de Pierre Pujo, de Pierre Boutang, de tous ces publicistes, animateurs, philosophes, représentants tardifs d’une tradition contre-révolutionnaire française autrefois si glorieuse et dont l’influence déclinante / Lire la suite… »

Le siècle, les hommes, les idées. Sensibilité populiste et conservatisme: Sur les élections générales au Québec (texte intégral)

Mise en ligne de La rédaction, le 11 décembre 2018.

par Richard Décarie

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 58/NOVEMBRE 2018-JANVIER 2019]

François Legault et Stephen Harper

François Legault et Stephen Harper

Au lendemain de la victoire de la Coalition avenir Québec (CAQ), qui a remporté la majorité absolue avec 74 sièges sur 125, les sondages, une fois de plus, semblent avoir manqué le coche – prévoyant un gouvernement minoritaire caquiste ou libéral – et leur diffusion dans les médias pourrait avoir confondu un électorat de surcroît volatil. / Lire la suite… »

Notes de lecture. Richard Bastien, Cinq défenseurs de la foi et de la raison (texte intégral)

Mise en ligne de La rédaction, le 11 décembre 2018.

Richard Bastien, Cinq défenseurs de la foi et de la raison, Paris, Éditions Salvator, 2018.

par Michel Léon

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 58/NOVEMBRE 2018-JANVIER 2019]

Cet ouvrage de philosophie fera date pour le public francophone. Cinq défenseurs de la foi et de la raison présente, synthétise et explicite la pensée de philosophes anglophones chrétiens – catholiques pour quatre d’entre eux – qui ont axé leurs travaux sur l’amitié intime et indispensable entre foi et raison. Alasdair MacIntyre, C.S. Lewis, G.K. Chesterton, Peter Kreeft et John Henry Newman ont été d’autant mieux placés pour dénoncer la dissociation de ces pôles de l’esprit, qu’ils l’ont tous les cinq personnellement vécue avant de trouver leur réconciliation dans la tradition catholique. MacIntyre, né en 1929, passa par le marxisme et le trotskysme avant de rejoindre l’Église catholique en 1980. Clive Staples Lewis, né en 1898 dans une famille protestante, passa par l’athéisme avant de rejoindre en 1931 la Haute Église anglicane, / Lire la suite… »

Notes de lecture. John Henry Newman, Être chrétien. Les plus beaux sermons

Mise en ligne de La rédaction, le 11 décembre 2018.

John Henry Newman, Être chrétien. Les plus beaux sermons, Présentés par Keith Beaumont en collaboration avec Pierre Gauthier, Paris, Cerf, 2017.

par André Désilets

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 58/NOVEMBRE 2018-JANVIER 2019]

John Henry Newman

John Henry Newman

Pour les responsables de la publication de cet ouvrage hors du commun, John Henry Newman (1801-1890) demeure l’un des plus grands penseurs chrétiens du XIXe siècle. Son œuvre exprime une véritable phénoménologie dans le Mystère, un témoignage qui est à la fois critique face aux constructeurs de tours de Babel, et inspirateur en ce qu’il nous apporte des paroles essentielles sur notre vie et sur celle de nos pères, là où une osmose providentielle s’opère donnant aux êtres et aux choses une valeur virginale, inestimable.

D’où cet extraordinaire sens du réel qui se dégage des propos du bienheureux cardinal, des propos particulièrement révélateurs sur ce qu’il appelle «l’Église des Apôtres» et «l’Église des Pères». Car notre christianisme est «irréel», observe-t-il, / Lire la suite… »

Notes de lecture. Claude-Henri Grignon alias Valdombre, Un conservateur enragé, choix et préface de Patrick Dionne, épilogue de Pierre Grignon

Mise en ligne de La rédaction, le 11 décembre 2018.

Claude-Henri Grignon alias Valdombre, Un conservateur enragé , choix et préface de Patrick Dionne, épilogue de Pierre Grignon, Éditions Synoptique, 2018.

par Nicole Gagnon

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 58/NOVEMBRE 2018-JANVIER 2019]

Les débats virils, controverses orageuses et polémiques en tous genres n’ont pas manqué au pays du Québec. Le style pamphlétaire s’y est fait cependant plutôt rare, contrairement à ce qu’on a observé en France, de Léon Bloy, disons, à Céline. Dominique Garand, auteur d’une considérable œuvre savante sur le sujet, n’a repéré qu’une demi-douzaine de polémistes québécois, dont Valdombre, où l’invective avait pris «une tournure agressive ou haineuse», la plupart s’en tenant à l’argumentation rationnelle ou à l’indignation et au sarcasme. Et si Léon Bloy refusait de «se laisser salir par la bienveillance*» de ses contemporains, le polémiste québécois «ressent vite le besoin de se justifier aux yeux des autres**». / Lire la suite… »