Le numéro 57 d’Égards est disponible

Mise en ligne de La rédaction, le 11 juillet 2018.

Sommaire du numéro 57 – Juin-Août 2018

Christian et Pierre Cyril Pahlavi – Les faux thermidors de la république islamique

Marie-France James – Marcel Clément (1921-2005): Au service du Bien commun par le Magistère de l’Église

À la pointe du calame

Patrick Dionne – L’avenir du courage. Autour d’une anthologie de Claude-Henri Grignon

Le siècle, les hommes, les idées

Gary Caldwell – Emparons-nous de la terre

Notes de lecture

André Désilets – Cardinal Robert Sarah avec Nicolas Diat, La force du silence. Contre la dictature du bruit

Nicole Gagnon – Charles-Philippe Courtois, Lionel Groulx. Le penseur le plus influent de l’histoire du Québec

Marie-Thérèse et Dominique Urvoy – André de Peretti et Maurice Borrmans, Louis Massignon et le Comité Chrétien d’Entente France-Islam (1947-1962)

Jean Renaud – Marie-France James, De Léon Bloy à Raymond Barbeau – Le revers méconnu de la renommée catholique de Léon Bloy – Enquête historico-critique

Document

Édouard Divry, o.p. – Ennéagramme et christianisme: Éléments pour un discernement chrétien – 1ère partie

Les faux thermidors de la république islamique

Mise en ligne de La rédaction, le 11 juillet 2018.

par Christian et Pierre Cyril Pahlavi

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 57/JUIN-AOÛT 2018]

Khomeini à Paris

Khomeini à Paris

Fin décembre 2017, des manifestations, les plus importantes qu’ait connues l’Iran depuis 2009, éclatent à Méched, le fief du président Hassan Rohani. Des centaines de Mechedis défilent dans les rues de la deuxième métropole du pays aux cris de «Marg bar Rohani!» («Mort à Rohani!»), «Mort au Guide!», «Mort au Hezbollah!». / Lire la suite… »

Marcel Clément (1921-2005): Au service du Bien commun par le Magistère de l’Église

Mise en ligne de La rédaction, le 11 juillet 2018.

par Marie-France James

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 57/JUIN-AOÛT 2018]

Marcel Clément

Marcel Clément

La publication de la vie et de l’œuvre de Marcel Clément, Esquisse inédite d’une autobiographie suivie de Vie et œuvre par André Clément [Paris, Éditions de L’Homme Nouveau, 2017, 244 p., illustré], offre l’opportunité d’évoquer la figure et l’itinéraire de ce sociologue, écrivain et journaliste français voué à la promotion du Magistère de l’Église et plus spécifiquement de sa doctrine sociale. Alors qu’il œuvra au Québec durant une quinzaine d’années (1947-1962), j’eus le privilège de bénéficier de son enseignement au terme de son séjour parmi nous. / Lire la suite… »

À la pointe du calame. L’avenir du courage. Autour d’une anthologie de Claude-Henri Grignon (texte intégral)

Mise en ligne de La rédaction, le 11 juillet 2018.

par Patrick Dionne

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 57/JUIN-AOÛT 2018]

Claude-Henri Grignon

Claude-Henri Grignon

Discours prononcé lors du lancement du livre Un Conservateur enragé (Éditions Synoptique, choix et préface de Patrick Dionne, épilogue de Pierre Grignon), à Montréal, le 19 avril 2018.

Le courage a-t-il un avenir ? Le courage intellectuel? A-t-il même un présent ? Le consentement au mensonge règle le battement des cœurs. L’iniquité a été érigée en morale, en pédagogie, en canon de loi. L’inversion tient lieu de métaphysique. Le désir de désincarnation est universel. Qui s’en aperçoit ? L’humanité a décrété qu’elle s’était engendrée elle-même à son image et à sa ressemblance, pour jouir d’elle-même, béate et glorieuse, éternellement. L’aventure promettait d’être excitante. Mais aux extases et aux frémissements du début ont vite succédé l’ennui, la morosité, le malheur. Car là où il n’y a plus que l’homme / Lire la suite… »

Le siècle, les hommes, les idées. Emparons-nous de la terre

Mise en ligne de La rédaction, le 11 juillet 2018.

par Gary Caldwell

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 57/JUIN-AOÛT 2018]

Le curé Labelle et des colons

Le curé Labelle et des colons

À la fin du dix-neuvième siècle et au début du vingtième, il y eut au Québec un mouvement en faveur de ce qu’on appelait la «colonisation». Face à une émigration forte de la population québécoise vers la Nouvelle-Angleterre, le gouvernement et l’Église ont préconisé l’établissement des «sans terres» des villes sur des terres de «colonisation». Ce mouvement n’avait pas pour seul fondement idéologique la préservation de la population francophone au Québec, il était motivé également par la croyance qu’être propriétaire d’un lot de terre en campagne valait mieux qu’être un ouvrier en ville, sujet aux aléas de l’économie de marché. De plus, le fait d’être fermier exemptait l’homme de la conscription en temps de guerre. / Lire la suite… »

Notes de lecture. Cardinal Robert Sarah avec Nicolas Diat, La force du silence. Contre la dictature du bruit

Mise en ligne de La rédaction, le 11 juillet 2018.

Cardinal Robert Sarah avec Nicolas Diat, La force du silence. Contre la dictature du bruit, Paris, Fayard, 2016.

par André Désilets

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 57/JUIN-AOÛT 2018]

Le cardinal Sarah

Le cardinal Sarah

Le cardinal Robert Sarah, cet homme profondément spirituel, a connu de manière très concrète les égarements égalitaires de l’idéologie marxiste révolutionnaire du Parti-État de Guinée, et il a vertement dénoncé les abus des puissants, le mépris du pauvre, «la vénalité et la corruption de l’administration et des institutions républicaines». C’est dire que Robert Sarah, pour reprendre les termes de Nicolas Diat, «n’a pas découvert la misère dans des livres, des salons bourgeois avides de bonne conscience ou des amphithéâtres fiévreux de changer le monde par la volonté déréglée d’égos boursoufflés». / Lire la suite… »

Notes de lecture. Charles-Philippe Courtois, Lionel Groulx. Le penseur le plus influent de l’histoire du Québec

Mise en ligne de La rédaction, le 11 juillet 2018.

Charles-Philippe Courtois, Lionel Groulx. Le penseur le plus influent de l’histoire du Québec, Montréal, Les Éditions de l’Homme, 2017.

par Nicole Gagnon

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 57/JUIN-AOÛT 2018]

Il manquait une pièce au dossier dans l’abondante littérature groulxienne, la «première véritable biographie» qu’annonce l’incipit. Il en existait bien une, datant de 1978 – apparemment mal satisfaisante – et Pierre Trépanier, vers 2004, en projetait une nouvelle, sans doute restée sur le chantier. Spécialiste des idéologies, Courtois a construit la sienne en trente-six courts chapitres serrant au plus près l’événementiel, sur le fil conducteur de l’idée d’indépendance. Il s’agira alors d’une histoire politique. / Lire la suite… »

Notes de lecture. André de Peretti et Maurice Borrmans, Louis Massignon et le Comité Chrétien d’Entente France-Islam (1947-1962)

Mise en ligne de La rédaction, le 11 juillet 2018.

André de Peretti et Maurice Borrmans, Louis Massignon et le Comité Chrétien d’Entente France-Islam (1947-1962), préface de Monseigneur Henri Teissier, Paris, Karthala, 2014.

par Marie-Thérèse et Dominique Urvoy

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 57/JUIN-AOÛT 2018]

Louis Massignon

Louis Massignon

Au premier abord, l’ouvrage de André de Peretti et Maurice Borrmans, Louis Massignon et le Comité Chrétien d’Entente France-Islam (1947-1962) semble n’être qu’une nouvelle contribution à l’hagiographie massignonienne: la couverture fait ressortir l’image ascétique du héros, quatre fois plus grande que le portrait des deux autres administrateurs du Comité (CCEFI); l’introduction rappelle ses œuvres maîtresses et les principales manifestations contemporaines en son honneur; surtout, tout l’ouvrage martèle les thèmes caractéristiques de son idéologie: «hospitalité», «hôtes», «badaliya», «jeûne privé», ce dernier étant prolongé par de nombreuses marques d’autosatisfaction devant les résultats obtenus grâce à lui. Pourtant la lecture du livre montre qu’il s’agit surtout d’un historique de l’action du CCEFI, détaillée en onze chapitres, chacun consacré à une, deux ou trois années de sa période / Lire la suite… »

Notes de lecture. Marie-France James, De Léon Bloy à Raymond Barbeau – Le revers méconnu de la renommée catholique de Léon Bloy – Enquête historico-critique

Mise en ligne de La rédaction, le 11 juillet 2018.

Marie-France James, De Léon Bloy à Raymond Barbeau – Le revers méconnu de la renommée catholique de Léon Bloy – Enquête historico-critique, chez l’auteur, 2016.

par Jean Renaud

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 57/JUIN-AOÛT 2018]

Les influences occultistes sont légion tout au long de ce bizarre XIXe siècle, matérialiste et gnostique, bourgeois et hystérique, positiviste et humanitaire, sceptique et fanatique, scientiste et spiritiste, successivement ou simultanément. De Hugo à Huysmans, peu auront échappé, parmi les gendelettres, à l’emprise directe ou indirecte de l’occultisme. Je suis d’une génération qui, jusqu’à un certain point, a partagé cet engouement. Dans les bibliothèques, le Baudelaire des Paradis artificiels et le Jünger d’Approches, drogues et ivresses étaient rangés au côté des œuvres de Carlos Castaneda ou d’Alan Watts. J’ai pu voir des cerveaux imprudents sombrer sous les suggestions bigarrées de mystagogues et de théosophes habiles à séduire et à mystifier. Même les «tables tournantes» étaient une pratique relativement commune dans certains milieux, comme à l’époque de Bloy. / Lire la suite… »

Document. Ennéagramme et christianisme: Éléments pour un discernement chrétien – 1ère partie

Mise en ligne de La rédaction, le 11 juillet 2018.

par Édouard Divry, o.p.

[ EXTRAITS DU NUMÉRO 57/JUIN-AOÛT 2018]

Ennéagramme

Ennéagramme

L’ennéagramme est un système complet de psychologie pratique. Il fait florès dans la vie privée et dans les entreprises, à tel point qu’un Institut Français de l’Ennéagramme a vu le jour à Paris en 1993*. Cet essor vient des États-Unis. Mais là-bas, aux USA, quel fut l’événement médiatique qui a permis la pénétration de l’ennéagramme dans les milieux catholiques? Beaucoup désignent la pratique des entreprises, où tous se côtoient, mais surtout un livre important, traduit en diverses langues: L’Ennéagramme, un itinéraire de la vie intérieure de Maria Beesing, Robert Nogosek et Patrick O’Leary (traduit de l’anglais par J.-P. Bagot, Paris, DDB, 1992, 204 p.). Il serait temps d’en vérifier le contenu. / Lire la suite… »