CONTRE-INDICATIONS (texte intégral)

Mise en ligne de La rédaction, le 3 mars 2022.

Par Friedrich von Platen

L’ambition du Québécois : être un patient à vie.

*

Biopolitique ? Non, psychopolitique.

*

Je fais mon effort. Chaque fois que j’écoute les points de presse du gouvernement, je pique du nez.

*

La médecine québécoise est atteinte d’une maladie incurable : le Collège des médecins du Québec.

*

Certains experts affirment qu’avant de vacciner quelqu’un, il faut lui tordre le bras.

*

La médecine préventive prévient surtout la santé.

*

Pour désengorger les hôpitaux, je propose la trousse d’autoeuthanasie.

*

Le ministre de la Santé fit remarquer au premier ministre : « Le vaccin ne laisse pas une marque assez visible. »

*

En temps de pandémie, le citoyen d’une société égalitaire fera bien de ne pas montrer trop de signes de santé.

*

« L’euthanasisme est un humanisme. » (Le Collège des médecins du Québec)

*

Depuis le début de la pandémie, ce sont surtout nos libertés qui en prennent pour leur rhume.

*

Une valeur québécoise : le congé de maladie.

*

Avant de recevoir leur injection, les enfants chantaient : « Am, stram, gram, pic et pic et colégram ».

*

Retirer leur masque ? Mais c’est leur visage !

*

Si on passe la camisole de force aux non-vaccinés, comment leur donnera-t-on leur injection?

*

« Le vaccinisme est un humanisme. » (Le Collège des médecins du Québec)

*

Vaccinisme ou vaccynisme ?

*

Pour prévenir tout dérapage, on plaça un avertissement sur les trousses d’autoeuthanasie : «Usage unique seulement».

*

Tous ces gouvernements qui veulent jouer au docteur !

*

– Vous êtes en bonne santé, dit le médecin. Mais je ne peux pas vous laisser partir comme cela.

*

L’humanité est prête pour l’extrême-onction.